mercredi 25 septembre 2013

Delirium

Lauren Oliver


Première de Couverture


Résumé :

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ? Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ?


Mon avis :

Dans cette société l’Amora Deliria Nervosa (l’amour) est considéré comme une maladie de la plus haute gravité, à 18 ans, on se fait opérer pour ne plus rien ressentir (on passe de Vulnérable à Invulnérable) et des Evaluateurs choisissent pour chacun, l’individu qui lui correspond, le nombre d’enfants à concevoir, si vous avez ou pas le droit de faire des études, le métier à exercer… C’est ce qu’on appelle le Protocole. (Un peu comme dans Promise d'Ally Condie)

Si vous aimez les histoires d’amour très gnan-gnan et les filles un peu soupe-au-lait, ce livre est fait pour vous… Nan je rigole, cependant le thème est largement annoncé : l’amour (et toute forme de sentiment de façon générale) est proscrit, c’est alors que nous faisons la connaissance de Lena, 17 ans, une jeune fille introvertie et inhibée à l’extrême. Lena tente à tout prix de se fondre dans la masse pour faire oublier ses antécédents familiaux douteux en respectant scrupuleusement les règles de la société, dans lesquelles elle trouve un immense réconfort. Seulement, son Protocole ne se déroule pas comme prévu et Lena cherche désespérément à faire cesser les murmures autour d'elle; quand elle rencontre Alex, un Invulnérable de 19 ans. Ils s'apprivoisent tout doucement, et au moment des confessions Alex lui avoue qu'il ne fait pas réellement partie de cette société, il n'a jamais effectué son Protocole, il n'est pas Affilié, il vient d'ailleurs, là-bas, au-delà des miradors et des barbelés, la Nature... Lena est sous le choc, toutes ses croyances et ses principes volent en éclat et pourtant elle va devoir choisir son camp...

Le livre est bien écrit, l'intrigue s'enchaîne assez bien, j'ai bien aimé le fait qu'il n'y ait pas QUE l'histoire d'amour naissante entre Alex et Lena, bien au contraire, on passe en revue l'histoire de pas mal de personnages malgré la narration à la première personne.
Lena est une fille tellement prude et obéissante qu’elle m’a fait lever les yeux au ciel un nombre incalculable de fois (et pourtant je ne suis pas vraiment une rebelle)... La société pratique la ségrégation entre filles et garçons, couvre-feu, dénonciations, rafles nocturnes et compagnie… Pourtant Lena ne tarde pas à prendre des risques: tiraillée entre la curiosité et l’horreur que lui procure l’excitation de l’interdit.

Son personnage est très bien réalisé, on ne se reconnaît pas en elle, ce n'est pas une héroïne en soi, c'est une sorte de mijaurée qui ouvre les yeux sur la vérité, et ça c'est vraiment ce qui m'a plus, de l'agacement, on passe à la compassion, puis à la fierté. Lena est un personnage qui évolue, qui mûrit.

On obtient alors une histoire d’amour magnifique, sublimée dans sa fin. Je ne vois pas trop comment l'auteur s'est débrouillée pour ficeler une suite mais elle l'a fait, donc bon... J'ai donc hâte de lire le second tome Pandemonium ! ^^

Pour se procurer, Delirium, c'est par là ! ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire