dimanche 9 novembre 2014

LA FOURNAISE (The Furnace) - Alexander Gordon Smith

La Fournaise Alexander Gordon Smith cover, couverture

Au début l'histoire me faisait penser à Tunnels de Roderick Gordon (je me suis demandée si ce n'étaient pas la même personne sous différents pseudos, comme ça se fait beaucoup mais après vérification non ! ouf !); du coup, je me préparais à donner une note bien moins clémente. La Fournaise est une sorte de drame bien plus humain que Tunnels (en même temps c'est pas bien difficile de faire mieux à mon humble avis).

Résumé (cliquer):
La Fournaise Alexander Gordon Smith back cover quatrième de couverture

La quatrième de couverture résume très bien l'oeuvre. Alex n'est cependant pas un enfant de chœur. C'est un petit vaut rien qui commettait de nombreux larcins, avide d'argent facile, il faisait son petit coq rebelle au collège, imposant sa loi, marchant sur les plus faibles. Quelque part, il fallait lui donner une leçon. Mais c'est vrai que la Fournaise c'est peut être un peu abusé...

Ce que j'ai aimé: les héros très attendrissants, courageux mais tellement martyrisés... Et les passages émotionnellement très lourds, un peu moins jeunesse tout à coup, dignes de Nicholas Dane par Melvin Burgess (un livre magnifique et horrible à la fois). La fin promet une suite bien plus édulcorée. En effet, en lisant les résumés des tomes suivants, je me suis un peu spoilée et je suis contente de m'apercevoir que tout n'est pas bien qui finit bien. Les héros vont morfler et pas qu'un peu !

Ce que je n'ai pas aimé, c'est que tout comme dans Tunnels, les réactions des adultes sont complètement déconnectées de la réalité et les gardiens sont juste trop abusés ! C'est le petit côté bête et méchant, complètement irréaliste (bref, jeunesse quoi, oui parce que c'est bien connu, à 14 ans on comprend rien à la vie hum...)

Certes ce livre s'adresse à la jeunesse, et je ne suis plus dans le public visé, mais les héros sont attachants et ils ont de la profondeur. La fin en particulier laisse entrevoir une infinité de possibles et beaucoup d'énigmes restent en suspens ! Ce que j'avais pris pour des geôliers juste bêtes et méchants sont bien plus complexes qu'en réalité. Bref, un roman divertissant, bon c'est vrai que ce n'est pas une priorité mais ça ne me déplairait pas de lire la suite !

+1 pour la couverture, elles sont toutes assez sympa dans leur style !

Commande Amazon

Note: 3.5/5
Pages: 280
Édition PKJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire